PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules

La mairie de 1530 à nos jours

VILLATE est un village situé dans la banlieue Sud de TOULOUSE (17.5 kms). D'une superficie de 182 hectares, il a su préserver son patrimoine.

On y dénombre 18 pigeonniers et toutes les terres agricoles sont exploitées.

L'utilisation des bâtiments de la mairie débute à l'époque des chevaliers de Malte (1530-1798), ils servaient de relais pour permettre aux chevaliers de se reposer durant leurs longs voyages.

Plus tard, une ouverture entre l'église et la salle du conseil a permis à Monsieur le curé de gérer à la fois les affaires de l'église et celles de la communauté.

Entièrement bâtie avec les matériaux de la région, le galet et la brique; la mairie a su conserver le charme des édifices d'antan tout en s'ouvrant à la modernité grâce au nouvel agencement qui a fait de cet espace public un lieu d'accueil où se mélangent le passé et l'avenir en toute harmonie.

Pour conclure, notre village, doté actuellement de 934 habitants, offre à ses administrés un cadre de vie paisible et convivial.


La mairie de Villate en 1914
 
La mairie en 1984
      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

          

                              
La mairie de nos jours

Les maires de Villate de 1831 à nos jours

Villate sous la protection de Saint-Blaise

Blaise s'étant signalé par sa mansuétude et sa sainteté, les chrétiens de Sébaste en Cappadoce le choisirent comme évêque.

Lorsque les persécutions de l'empereur Dioclétien l'eurent forcé à quitter son évêché, il se réfugia dans une caverne et y mena une vie d'ermite.

Les oiseaux lui apportaient sa nourriture, venaient en foule vers lui et ne s'envolaient pas avant qu'il les eu bénis. Lorsque l'un d'entre eux était malade, il venait à lui et recouvrait la santé.

Blaise prodigua aussi ses soins aux hommes et, notamment, il sauva un petit garçon qui avait avalé une arête de poisson.

Mais Blaise refusa d'honorer les dieux et le gouverneur de Cappadoce le fit jeter en prison et ordonna de le suspendre à un arbre et de déchirer son corps avec des peignes de fer.

Son histoire est illustrée par les attributs qui figurent sur les statues le représentant : la crosse, la mitre, l'oiseau, les peignes à carder. Il est invoqué pour les maladies de gorge.

La paroisse de Villate était autrefois placée sous l'invocation de Saint-Sernin.

C'est à la fin du XVI ème siècle ou au début du XVII ème siècle que la paroisse fut placée sous le vocable de Saint-Blaise et rattachée à la cure de Saubens.

 

Le blason de Villate

                

En 1999, la municipalité a appelé l'ensemble des habitants de Villate à participer à la conception du blason.

Les deux bandes bleues symbolisent les deux ruisseaux, le Hautmont et le Rioulas, qui délimitent le village.

La mitre et la crosse représentent l'évêque Saint Blaise, patron de Villate.

Le pigeonnier fait partie du paysage communal.

Les épis de blé témoignent de l'activité céréalière qui a animé l'économie locale.

Le platane est l'arbre qui donne rendez-vous sur la place du village.